Haut Potentiel Intellectuel

L’enfant HPI n’est pas toujours celui qu’on imagine …. Troubles du comportement, opposition, hypersensibilités, manque de maturité émotionnelle, voir échec scolaire ….

Souvent on passe à côté de cette particularité !

Ce n’est PAS un handicap, ni n’entre pas dans la sphère des Troubles Neuro-Developpementaux … bien que cela ressemble souvent à s’y méprendre à l’autisme …. la frontière est mince .

Néanmoins ce sont des enfants qui ont besoin d’AIDE quand ils vivent mal leur atypisme .

Ils peuvent même tomber dans une réelle dépression voir avoir des idées suicidaires.

Pour les aider il faut d’abord comprendre le HPI.

Le Haut potentiel Intelectuel

Personne qui a un quotient intellectuel supérieur ou égal à 130 et pouvant aller jusqu’à environ 160 sur l’échelle de Wechsler

Quotation effectuée lors d’une passation de tests auprès d’un professionnel habilité, tests de logique, de capacités verbales, cognitives, ect…

Parfois la quotation est impossible on dit alors que le test ne montre pas d’homogeneïté

Cela ne veut pas dire que la personne n’est pas HPI.

Ce test s’appelle le WISC IV ou V.

Le QI d’une personne est aux alentours de 100, la fourchette se situant entre 80 et 120

Le/la haut potentiel Intellectuel.le ou HPI est reconnu par l’OMS ( organisation Mondiale de la santé ).

Les personnes qui ont un HPI sont nommées également  » zèbres », terme donné par Jeanne Siaud-Facchin, qui selon elle, sont des personnes qui arrivent à se confondre avec les paysages, même si différenciés des autres animaux. Et les zèbres se reconnaissent entre eux .

Souvent le test WISC est dispensé par un psychologue ou un neuropsychologue.

Faisons la synthèse non exhaustive mais souvent caractéristique des HPI :

  • Hypersensibilité émotionnelle, ressentent tout de manière exacerbée et ont beaucoup de mal à faire la part des choses et prendre du recul
  • Forte empathie, souvent ressentent tellement bien les ressentis des autres que leur sensibilité émotionnelle en est impactée, souvent trop altruiste ne sait pas doser
  • Créativité: caractéristique forte, les HPI sont très souvent doués dans un art, voir plusieurs, ils ont leur singularité dans le fait de pouvoir créer facilement ce qui n’existe pas encore !
  • Très curieux : Leur soif de savoir est sans limites sur tous les sujets, bricolage, sciences, géographie, histoire ect….
  • Pensée arborescente :Quand une pensée leur arrive, des centaines d’autres fusent et ainsi leur cerveau ne synthétise pas sur une seule pensée mais plusieurs , les liens se font automatiquement telle une carte mentale
  • Le cerveau est en fusion tout le temps, ils pensent tout le temps, cela leur génèrent fatigue et difficulté de concentration
  • Hyperesthésie : hypersensibilité sur certains sens mais pas autant que le TSA
  • Perfectionnistes : C’est impossible pour un HPI de faire les choses à moitié , elles doivent être parfaitement faites ou pas du tout
  • Maturité : attention la maturité ne se quantifie pas qu’à la gestion des émotions ! Un HPI peut être extrêmement mature sur des réflexions intellectuelles et totalement immature dans ses émotions ! Un génie avec des réactions de « bébé » !
  • Les HPI ont une vision lucide et réelle de la vie . Ils ne sont pas dans le rêve
  • Ont tendance à vouloir être comme tout le monde dans l’enfance mais très vite vont aimer leur singularité et l’assumer
  • Confiance en soi : ils en ont peu, à cause de la différence , et l’hypersensibilité émotionnelle
  • Ne supporte pas l’injustice
  • Confiance en soi : ils en ont peu, à cause de la différence , et l’hypersensibilité émotionnelle
  • Ne supporte pas l’injustice

Vous l’aurez compris les HPI sont souvent proches des TSA ( troubles du spectre de l’autisme ) d’où parfois la confusion…. Pourtant ce n’est pas un TND

Le/la HPI dans la grande majorité des cas s’en sort très bien seul.e, parfois il faudra quelques séances de psychothérapie pour arriver à assumer et à trouver sa place, ou plus s’il y a forte incompréhension de l’entourage et donc souffrance. mais sa singularité ne l’empêche pas de vivre  » normalement « .

Souvent ce sont des élèves perturbateurs, qui s’ennuient, qui ne trouvent pas leur « place ». Et on dit que le HPI n’aime QUE les études qu’il/elle aura choisi, c’est à dire après le BAC.

Le/la HPI est une force pour la société, souvent des moteurs pour les classes ou les entreprises. Des personnes bienveillantes et motivées, motivantes.

Le tout est d’arriver à entendre leur hypersensibilité émotionnelle. Et que chacun.e s’adapte à la sensibilité de l’autre.

Si votre enfant est HPI ou si vous le suspectez, je peux vous recevoir, en discuter, vous orienter vers des professionnels, vous donner des outils pour l’aider à avancer.

Les enfants HPI cherchent un sens à toute chose, le tout est de leur donner avec bienveillance.